jazz-day-2016-568x852

Le programme 2016 est en ligne !

De la masterclass au concert, en passant par des rencontres, des spectacles jeune public et des déambulations en fanfare…
À LYON ET SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN,
24 HEURES DE JAZZ POUR CÉLÉBRER À L’UNISSON DE L’UNESCO TOUTE LA RICHESSE DU JAZZ !
Cette journée est destinée à sensibiliser le public aux vertus du jazz comme outil éducatif et comme force de paix, d’unité, de dialogue et de coopération renforcée entre les peuples.
5 agglomérations 24 heures
50 lieux 60 acteurs
70 évènements 250 artistes

depliant-2016-600x318

********

Téléchargez le communiqué de presse du 19 avril
communique-de-presse-Jazz-Day-160419-250x134

 

 

Il reste

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Le Jazz Day : La création d’une journée mondiale du Jazz par l’Unesco

 

Lors de la Conférence  générale de L’UNESCO de novembre 2011, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et l’Ambassadeur de bonne volonté, Herbie Hancock ont proclamé la création d’une Journée Internationale du Jazz, le 30 Avril.

h-hancock-574x321

En partenariat avec le Thelonious Monk Institute of Jazz et à l’initiative d’Herbie Hancock, ce programme a pour objectif d’encourager et promouvoir le dialogue interculturel et la compréhension à travers le monde entier par le biais de ce support.

Cette Journée est destinée à sensibiliser la communauté internationale aux vertus du  jazz comme outil éducatif, et comme force de paix, d’unité, de dialogue et de coopération renforcée  entre les peuples.

Les objectifs du Jazz Day pour l’Unesco :

  • Reconnaître le jazz comme un langage universel de la liberté;
  • Sensibiliser le public à la musique de jazz jeux de rôle pour aider à diffuser les valeurs universelles de la mission de l’UNESCO;
  • Encourager les échanges et la compréhension entre les cultures et d’employer ces moyens pour améliorer la tolérance;
  • Promouvoir le dialogue interculturel à l’éradication des tensions raciales et les inégalités entre les sexes et de renforcer le rôle de la jeunesse pour le changement social;
  • Contribuer aux initiatives de l’UNESCO pour promouvoir la compréhension mutuelle entre les cultures, en mettant l’accent sur l’éducation des jeunes dans les communautés marginalisées.

 

Deux éditions du Jazz Day sur le territoire métropolitain en 2013 et 2014

 Suite à une rencontre avec Armelle Arrou, directrice de l’événementiel à l’UNESCO en charge de la coordination du Jazz Day et de Mika Shino, chargée du volet production du Jazz Day, Jazz à Vienne a souhaité que le territoire métropolitain se mobilise à l’occasion du Jazz Day 2013.

 

Cette proposition a suscité un fort engouement. En quelques mois et suite à plusieurs réunions de coordination animées par Jazz à Vienne, de nombreux acteurs culturels métropolitains se sont impliqués dans la démarche : des conservatoires et écoles de musique, des clubs de jazz et salles de spectacles mais également un centre pénitentiaire, la bibliothèque de Lyon, un cinéma, des magasins de musique, des ateliers de fabrications d’instruments…

 

Un programme diversifié a ainsi pu être proposé au public : concerts, expositions, jam sessions, master class, ateliers découvertes pour enfants, rencontres, conférences, projections, visites, déambulations…

 

Souhaitant appuyer cette initiative de Jazz à Vienne, valoriser le réseau métropolitain et défendre les valeurs humanistes véhiculées par la démarche, le Pôle Métropolitain qui réunit la Métropole de Lyon, Saint Etienne Métropole, la CAPI et ViennAgglo, a décidé de soutenir cette initiative. Une campagne de communication a ainsi pu être lancée dans la presse écrite, radio et les espaces publics sur le Pôle Métropolitain  (se reporter à la revue de communication).

 

La démarche a reçu un accueil positif du public. En 2013 et 2014, plus de 2 500 personnes ont parcouru Lyon et sa région pour participer au Jazz Day. Cette démarche a démontré l’enthousiasme du public et des acteurs culturels pour la manifestation.